- 912FDAFEF1C6C20CF5BCD7A17A9DA3F0 " />
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
monsuperover-blogcom.over-blog.com

monsuperover-blogcom.over-blog.com

je souhaite de me suivre

Manger Bio, l'option la moins chère?

Manger Bio, l'option la moins chère?

J'aimerai prendre le temps de vous présenter quelque chose qui risque de révolutionner le marché Bio et possiblement même toute l'industrie  agro-alimentaire.

Et si manger Bio, local et frais devenait l'option la plus accessible et l'option la moins chère ? Seriez-vous intéressé ? 

Moi OUI ! 

 

Une révolution agricole à venir ?

Vous êtes conscient que manger local est meilleur pour l’environnement et est meilleur au goût ? Vous aimeriez tant pouvoir offrir à vous et à votre famille des aliments biologiques de qualité qui n’ont subi aucune intervention chimique ou génétique ?

Vous êtes sensibilisé au manger local et bio, mais malheureusement vous ne faites toujours pas le pas parce qu’au niveau budget vous ne trouvez pas ça viable? Ça coûte trop cher ?

Eh bien, aujourd’hui je veux vous parler de quelque chose qui risque de totalement changer la donne.

Un concept qui, il n’y a pas si longtemps, était futuriste mais qui aujourd’hui peut devenir réalité.

Il s’agit d’un potager d’intérieur qui s’auto-régule et qui vous offre des légumes frais, bios et pour aussi peu cher que le prix d’un grain! (20 à 25 cents par légume).

Une image vaut milles mots, voici un aperçu de la réalité (je l’espère) du futur (très proche) :

ogarden-potager-urbain

Dans un coin de votre salon ou de votre sous-sol, ce potager d’intérieur vous permettra de faire pousser vos propres légumes, fines herbes et fruits bios pour pas chers.

Que faut-il pour qu’une plante pousse ? De la lumière adéquate, de la bonne terre et de l’eau évidement.
Eh bien pour ceux qui ne sont pas des pouces verts comme moi, sachez que cette machine s’occupe de tout.
C’est à dire qu’elle s’auto-régule en ajustant elle même les différents facteurs qui assurent une croissance optimale des plantes. D’ailleurs, c’est tellement optimisé que les plantes sont 50% plus grandes que la moyenne !

– ‘Chéri ? Qu’est-ce qu’on mange ce soir ?’
– ‘Ah ben écoute les tomates et le Kale sont prêts, je vais les cueillir et je prépare une bonne salade avec le restant du poulet d’hier.’
– ‘Super ! on fait ça !’ 

Moi personnellement, je rêve de ce scénario. Ça fait plus d’un an que je m’interesse au concept et le fait que c’est à veille de devenir réalité me rend plus optimiste pour notre futur.

Au début de l’année, j’avais contacté une compagnie de la côte ouest Canadienne qui proposait ce concept de potager d’intérieur. Le problème était que eux visaient plus l’industrie du luxe. Leur réseau de distribution se faisait via les fournisseurs d’appareils de cuisine de luxe. Leur version du ‘potager d’intérieur’ était donc plus couteux.

Cette fois-ci, ce potager de maison nommé Ogardern nous vient de plus près : d’une équipe d’inventeur de la ville de Québec ! Leur objectif à eux n’est pas accès sur l’aspect lucratif. Ils veulent plutôt avoir un impact tangible sur l’environnement. Et pour se faire, ils veulent démocratiser le concept. C’est à dire, offrir des potagers d’intérieur pour bien moins cher. Le prix de vente sera de 1300-1350$.

Un peu plus tôt dans mon texte j’ai dit : une réalité je l’espère du futur très proche. 
Je l’espère, parce que pour que ça devienne réalité, il faut soutenir cette équipe de la ville de Québec. Ils ont crée un prototype, ont vérifié que tout fonctionne comme il se doit, mais ils doivent maintenant avoir l’argent nécessaire pour passer à l’étape suivante.

L’étape suivante consiste à avoir des moules, à avoir de l’équipement et la main d’oeuvre nécessaire à la production de masse de ces machines. Pour que des gens comme vous et moi puissent en profiter. Et pour que notre environnement puisse aussi en profiter.

Si vous voulez avoir plus d’informations, soutenir cette initiative ou réserver votre Ogarden.

Je vous invite fortement à donner des ailes à ce projet. J’y crois et j’espère que vous aussi !

Note : pour ceux qui se disent : ‘mais c’est gros ce truc pour avoir ça chez  nous’, dites-vous qu’à l’époque où les TVs étaient des grosses boites grises laides, ça nous a pas empêché d’en avoir au centre de nos salons!

Voilà, j’espère que vous allez trouver ce projet inspirant!

Au plaisir de lire vos commentaires,

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article